Grand concours international « Drones for good »

C’est le week-end des 7 et 8 février 2015 que les Émirats Arabes Unis ont annoncé le nom du grand gagnant du grand concours international « Drones for good ».

Drones-for-Good-award

 

Concours Drones for good 2015 à Dubaï

Son Altesse Mohammed bin Rachid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Émirats Arabes Unis, émir de Dubaï, a lancé Drones for good, une compétition internationale d’un nouveau genre.

Ce concours visait à récompenser le meilleur projet utilisant un drone en vue d’améliorer la vie quotidienne de tous. Un drone « au service du bien » de la population et de l’environnement. Super idée, je trouve.

Plus précisément, ce concours a pour but d’honorer et de soutenir le meilleur concept qui apporterait des solutions pratiques, par le biais des nouvelles technologies, avec un gros chèque à la clé.

 

Les thèmes lancés par l’émir de Dubaï étaient relativement vastes :

  • pouvoir accéder aux personnes en difficulté
  • gagner du temps
  • raccourcir les distances
  • augmenter l’efficacité et faciliter les services

au niveau de l’humanitaire, de la santé, de l’éducation, de l’environnement, du développement économique.

Ce projet international, qui devait contribuer à rendre ce monde plus agréable à vivre grâce à la technologie, a reçu 800 candidatures de 57 pays différents. Seuls 30 candidats ont été retenus dans un premier temps.

Parmi ces semi-finalistes :

  • Transport de besoins médicaux et premiers secours
  • Sauvetage en mer
  • Détecteur de mines
  • Dissipation de brouillard (notamment pour les aéroports)
  • Inspection de sites de constructions

Le lauréat du concours Drones for good

Après un incendie, une catastrophe naturelle comme un cyclone, un tremblement de terre ou un tsunami, la priorité est de retrouver les victimes sans mettre en danger les sauveteurs.

C’est là que les drones peuvent intervenir, en allant dans des zones dangereuses ou des espaces confinés, où les secouristes peuvent risquer leur vie sur une structure fragile qui menace de s’effondrer, par exemple.

Nous avons bien vu, lors de catastrophes naturelles comme à Fukushima, au Japon, que les robots avaient parfois du mal à se frayer un chemin pour atteindre la zone, à cause des obstacles qu’ils rencontrent.

La société suisse Flyability a planché sur une solution novatrice, et Patrick Thevoz et son équipe ont eu une idée de génie en développant le Gimball.

Le Gimball en question

Prix-drone-for-goodCe petit robot volant robuste et ultra léger est le premier du genre à pouvoir heurter ou même percuter un obstacle sans être déstabilisé.

Ce drone reproduit simplement les capacités remarquables des insectes, notamment du fait qu’elles peuvent percuter des obstacles et repartir comme si de rien n’était.

Pour reproduire ce phénomène naturel, ils ont travaillé sur sa mécanique. Ainsi, ils ont eu l’idée ingénieuse d’ajouter un cadre rotatif à l’intérieur de la cage où se trouve leur drone. Ce dernier restera stable, même en cas de choc ou de collision.

En plus de ça, ce drone n’est pas dangereux pour l’être humain comme peuvent l’être les autres drones. Nous avons vu que parfois, les blessures pouvaient même être graves si on manque de prudence.

Le Gimball se déploie facilement (d’un clic) sur zone et se faufile aisément partout pour arriver jusqu’au cœur de l’environnement hostile. Il peut voler, mais aussi suivre une surface plane au plafond ou au sol et accéder aux victimes grâce aux images thermiques. Tel un ballon, il peut rebondir.

Regardez son fonctionnement qui est quand même génial :

Le prix du lauréat

PR NEWSWIRE EUROPEC’est en présence du cheikh Mohammed bin Rachid Al Maktoum que le nom des gagnants du concours a été annoncé dans la ville prestigieuse de Dubaï, le 8 février 2015, alors que quelques semi-finalistes présentaient leur concept.

Les gagnants : Wadi Drones, des EAU (Émirats-Arabes-Unis) et Flyability, entreprise suisse

C’est le projet de Flyability qui a eu l’honneur et le privilège de remporter le premier prix : un million de dollars. Avec cette somme, la start-up pourra commercialiser son invention d’ici un an et ainsi sauver des vies.

Bravo à cette équipe et aux Émirats Arabes Unis pour leur initiative.

Source : Drones for good – United Arab Emirates

Partagez les articles de DrolesDeDrones...Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Email this to someone
email
Suivez nous !

Toute l’équipe vous souhaite un joyeux Noël 2019, pleins de drones , etc

#drones #noel #noel2019 #drone #dronegirl #fpv #fpvdrone #fpvgirl https://www.instagram.com/p/B6fZFzjIHqw/?igshid=1nmhqmj6ro9g2

Oubliez les bonbons ici on vol ! Photos par @xavdrone #halloween #halloweengirl #dronestagram #drones #dronegirl #halloweencostume https://www.instagram.com/p/B4SzkTxIPe9/?igshid=11cbg4rqvdrmg

Bienvenue à nos amis de faqdrone 😍sur Instagram ! Le forum dédié #drones #voiturerc et autres modems RC 👍 #rccar #drone #fpvdrone #fpvracing #faq #dronegirl https://www.instagram.com/p/B3r928PoDeT/?igshid=3duhambmq6yy

Pas très chaud ce soir... Une pensée pour les copines de chez @Vernisongles 😍 #minidrone #drone #dronegirl #dronegirls #nails #nailsofinstagram #nailart https://www.instagram.com/p/B2pLrL2ISYA/?igshid=ojfzz0uyhje5

Note de services : les drones ne sont pas fait pour sortir votre chien ! 😳

#dronesaregood #drones #dronestagram #chien #petstagram #pets #joke #fun #diy #humour #drone #alertdog #astuce #lifestyle https://www.instagram.com/p/B2RK9CmIeIx/?igshid=bfhae7ob2egp

Load More...

De la lecture